Raison d'être

Votre raison d’être est votre boussole pour accéder au bonheur

Une tristesse profonde, l’absence de toute envie, la perte de confiance en soi, la lassitude et la fatigue font partie du lot de ressentis quotidiens d’un dépressif. Englué dans un nœud d’incertitudes, de peurs et autres croyances limitantes, il se sent coincé dans une situation sans solutions.

Demandez-lui ce qu’il veut réaliser, devenir, quels sont ses rêves ; à coup sûr il sera incapable de vous répondre.

Quand demain lui semble déjà totalement flou et hostile, inutile de préciser qu’un futur de joie et de réussites lui semble totalement hors d’atteinte.

Et c’est totalement logique.

Vous vous reconnaissez dans cette description ?

J’étais exactement dans cette situation durant des années et je suis sortie de ce cercle vicieux en :

 

  • découvrant l’essence même de mon existence, ma raison d’être
  • l’utilisant comme fondation pour construire mon avenir

 

Tout comme moi, vous devez absolument réfléchir en profondeur et découvrir votre essence. Plus elle sera précise et honnête, plus cette essence aura la force de vous animer et de vous donner de l’énergie tous les jours de votre vie.

Comment la trouver ? Cela peut, et je dirais même cela doit prendre du temps. Il ne s’agit pas seulement d’identifier quelques aspirations du moment mais réellement la boussole qui guidera toute votre vie. Une fois déterminée, elle vous donnera la direction pour gérer vos relations avec autrui, pour réaliser vos projets. Vous n’aurez plus de doutes.

Je vous conseille un exercice pour vous aider à déterminer votre raison d’être :

Isolez-vous dans une pièce calme et empêchez toutes les interruptions externes. Ensuite, commencez à imaginer que vous allez à l’enterrement d’un être cher. Vous vous voyez en train de conduire et de vous rendre sur le lieu de la cérémonie où le cercueil est encore ouvert.

Vous regardez autour de vous et bien évidemment tout le monde est triste et silencieux. Vous avancez alors vers le cercueil et vous vous rendez compte qu’ il s’agit de vous. Tous ces gens sont venus à votre enterrement.

Sous le choc, vous allez vous asseoir et constatez qu’il y a un petit programme avec la liste des gens qui sont venus faire un petit discours. Il y a 4 personnes :

  • un membre de votre famille
  • un ami
  • un collègue
  • une relation d’une communauté où vous vous êtes impliqué : association, religion

Maintenant écrivez le discours de chacune de ces personnes. Cela peut vous nécessiter une bonne demi-heure mais faîtes vraiment l’exercice sérieusement.

Vous allez commencer à saisir les véritables valeurs qui vous animent via :

  •   ce que vous voulez être : aimant, généreux, énergique, épanoui, libre…
  •  ce que vous voulez faire : aider les autres, exceller dans vos passions, parcourir le monde…
  •  ce que vous voulez avoir : du temps, une belle maison, l’indépendance financière…

 

Il est fort possible qu’une seule fois ne soit pas suffisante pour trouver exactement ce qui vous anime. C’est normal, mais dès maintenant essayez d’identifier au quotidien ce qui vous touche, vous fait vibrer et revenez à cette exercice d’ici une semaine puis un mois pour dessiner à chaque fois une raison d’être plus précise. Dans le futur également, il est important que vous y reveniez régulièrement et y apportiez les modifications nécessaires.

Une fois déterminée, je vous conseille fortement de la prononcer avec conviction aussi souvent que possible, l’écrire, la confier à votre entourage. Ce sont des façons de vous en imprégner le plus possible.

Cette raison d’être doit pouvoir se résumer en une phrase. Par exemple, dans mon cas :

Ma raison d’être est de trouver des solutions pour améliorer le quotidien des gens et les rendre heureux.

Cette raison d’être me donne des ailes. Même dans les moments plus difficiles,  je ne peux plus baisser les bras car ce n’est pas seulement ma vie que je risque de gâcher; ce serait aussi abandonner toutes les personnes que je me suis promise d’aider.

Vous vous rendrez compte, même si vous ne vous en seriez pas forcément doutés, que votre raison d’être prendra son origine dans la contribution. En effet, ce qui rend un être humain profondément heureux, ce n’est pas de se focaliser égoïstement  sur sa petite personne mais d’aider les autres, de participer à l’élaboration d’un monde meilleur.

 

 

Laissez vos commentaires : l’exercice du discours vous a t’il paru difficile ? Etes-vous parvenu à déterminer votre raison d’être ? Si oui, partagez-la.

 

 

 

There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *