les effets de l'alimentation sur votre moral

Les effets de l’alimentation sur votre moral (1/2)

Bonjour à tous,

Jusqu’ici je me suis principalement concentrée sur l’importance des exercices d’auto persuasion et la création de nouvelles habitudes pour enfin sortir de la dépression et retrouver un moral de feu. Aujourd’hui, j’aimerais attirer votre attention sur un des piliers qui vous apportera vitalité, énergie et bonheur : votre alimentation.

C’est un élément que j’ai trop longtemps négligé et je ne veux absolument pas que vous fassiez la même erreur car les effets de l’alimentation sur votre moral sont puissants.

Pour vous donner une image : rien ne vous sert d’avoir une Ferrari entre les mains, si vous n’avez pas le carburant nécessaire pour la conduire et tombez en panne sèche dès les premières accélérations.

Alors pourquoi j’insiste sur votre alimentation ? Comme les effets de la prise de médicaments antidépresseurs et autres psychotropes le montrent : la chimie transforme nos états d’âme.

En réalité, votre bonheur est le résultat d’une bonne formule chimique.

Plutôt que de tâtonner en prenant des médicaments aux effets secondaires indésirables,la bonne solution est de réguler votre chimie grâce à vos apports alimentaires.

Pour être en parfait état de marche durant toute la journée et vous permettre de vous fournir l’énergie nécessaire à la fois pour vos tâches intellectuelles et vos exercices physiques, votre corps a besoin d’une alimentation qui soit :

 De bonne qualité :

 Un de mes premiers conseils est de vous faire prescrire régulièrement des prises de sang pour un check up complet afin de déterminer vos carences et possibles excès.

Répondez-y ensuite un par les réajustements alimentaires nécessaires. Je développerai plus longuement dans un prochain article nos besoins en nutriments et minéraux. Dans un premier temps, je vous donne ma ligne de conduite générale qui a réellement fait ses preuves.

A la base, l’Homme est un chasseur-cueilleur. On ne va pas se leurrer, nos ancêtres n’attrapaient pas quotidiennement un gros gibier donc en attendant ils se nourrissaient essentiellement de ce que la nature leur offrait.

Même si notre société a évolué à une vitesse grand V, notre corps reste relativement similaire à celui de nos prédécesseurs et nos besoins alimentaires aussi.

 En application :

= > Consommez des fruits de saison. Ils ont les apports maximum en vitamines et cela vous permet de varier les plaisirs au cours de l’année.

=> Mangez des légumes en grande quantité, prenez soin de les cuire à la vapeur; c’est primordial pour préserver leurs valeurs nutritives.

=> Mangez des céréales complètes : blé, orge, riz, sésame. En conservant le son et le germe de la graine, on absorbe bien plus de nutriments qu’avec des céréales raffinées.

=> Limitez au maximum les aliments transformés. Leurs apports importants en sucres raffinés et en gras saturés trans sont des menaces au maintien de votre équilibre hormonal car leur ingestion provoque des pics hormonaux que votre organisme gère mal

=> Pratiquez régulièrement des cures détoxifiantes à base de jus pour évacuer les toxines et repartir du bon pied.

=> Buvez au moins 1 litre et demi d’eau minérale par jour, sans attendre d’avoir soif car à ce moment là, vous êtes déjà déshydraté. N’hésitez pas à changer de marque régulièrement pour varier les apports en minéraux. Évitez l’eau du robinet ou consommez la filtrée.

Si je m’en fie à mon cas, étant habituée depuis mon enfance à des produits industriels aux goûts toujours très prononcés, il n’était au départ pas facile de m’accommoder de fruits, de graines et de légumes mais je vous garantis que vous éduquerez rapidement vos papilles à ces nouvelles saveurs plus délicates qui ne manqueront pas de vous régaler.

Qu’en est-il de vos habitudes alimentaires ? Vous apportent-elles l’énergie nécessaire au fonctionnement optimal de votre organisme ? Quels sont les progrès que vous envisagez de faire ?

There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *