les causes de la dépression

Identifiez les causes de la dépression pour en sortir définitivement

Aujourd’hui, je mets l’accent sur l’importance d‘identifier les causes de la dépression pour en sortir définitivement.

De façon générale, vous serez d’accord avec moi sur l’idée que pour soigner un mal et en empêcher la réapparition de façon durable, le mieux est toujours de s’attaquer à sa cause. Nous le savons tous mais on ne l’applique malheureusement pas assez !

Par exemple, si vous souffrez de maux de dos à répétition, le mauvais réflexe est de se traiter par antidouleurs pendant les fortes crises, de se réjouir du résultat de ces pilules puis de passer à autre chose en attendant la prochaine crise. Non ! La manière judicieuse d’aborder le problème est de se demander :  pourquoi ai-je régulièrement mal au dos ?  A cause d’une mauvaise posture ? Du port de charges trop lourdes ? Ce sont les réponses à ces questions qui vous permettront de trouver des solutions pour contrer votre mal de dos de façon durable.

Dans le cas de la dépression, je vous concède que la situation est parfois plus délicate à cerner mais le principe reste le même. Pour en sortir, il vous faut identifier les causes de son apparition. En vous sondant, vous en découvrirez petit à petit avec plus de précisions les origines et pourrez alors réfléchir aux solutions pour en enrayer les mécanismes. C’est un long travail mais c’est réellement l’épanouissement de toute votre vie qui en dépend !

Alors quelles sont les causes de la dépression ? La génétique ? L’environnement ? Des dérèglements hormonaux ?

En réalité, on retrouve 5 facteurs principaux qui vous conduisent à un état de dépression. Ils peuvent, et c’est même souvent le cas, se combiner les uns aux autres :

1 : la dépression post-traumatique ou le traumatisme non réglé de l’enfance

L’apparition de votre dépression  fait suite à un événement traumatique dans un contexte de mort, de menaces de mort, de blessures graves ou d’agression sexuelle que vous avez vécu personnellement ou dont vous avez été témoin. Cela peut même remonter à votre enfance et dans ce cas vous n’en avez pas forcément un souvenir clair.

2 : les facteurs génétiques

Désolée pour vous mais les personnes ayant des parents proches qui ont souffert de dépression sont plus susceptibles d’en être elles-mêmes victimes. Bien que l’on sache désormais qu’il n’existe pas un gène de la dépression, le terrain génétique transmettrait cependant une prédisposition.

3 :  les facteurs biologiques

  • une vulnérabilité biologique

Votre dépression peut s’expliquer à cause d’un déséquilibre de la chimie de votre cerveau, en particulier par une baisse de l’efficacité de certains neurotransmetteurs (sérotonine, noradrénaline, dopamine), car ces substances assurent le contrôle de l’équilibre de tout votre corps. Etant responsables de nos émotions, de notre mémoire et de nos pensées, leur perturbation entraîne progressivement un dérèglement de l’humeur puis même des fonctions intellectuelles et physiques.

Par exemple, une déficience en sérotonine peut causer des troubles du sommeil, une irritabilité, de l’anxiété et des impulsions suicidaires.

Une diminution de la noradrénaline peut contribuer aux symptômes de fatigue et de perte d’initiative.

Un déficit en dopamine peut priver des sensations de plaisir et provoquer un ralentissement psychique.

  • les changements hormonaux :

    A certaines périodes de la vie ( la ménopause, la période de trois mois suivant la naissance d’un enfant )  certains changement hormonaux naturels peuvent déclencher un syndrome de dépression.

4 :  environnement social et /ou familial

Votre environnement social et familial est essentiel pour le maintien de votre équilibre émotionnel. Si il ne vous est pas favorable, il peut être l’une des causes de la dépression dont vous souffrez.

  • socialement :

Si vous vous trouvez dans un état de stress prolongé, de surmenage, de solitude ou d’un évènement difficile tel que le chômage.

  • contexte familial :

Suite à la perte d’un être cher, lors d’un deuil, le départ d’un enfant du domicile, la séparation du couple ou des problèmes de couples qui affectent sur votre équilibre amoureux : disputes à répétition, relation de dépendance.

5 :  L’abandon personnel :

Un laisser aller progressif ou au contraire un hyper contrôle permanent de votre vie peuvent être les causes de l’apparition de la dépression. Cela se traduit par :

  • un abandon émotionnel :

Vous êtes en situation d’abandon émotionnel si vous vous négligez continuellement, ignorez votre esprit et ses ressentis pour vous laisser aller à l’inaction et l’immobilisme ou au contraire si vous voulez toujours tout contrôler sans donner de répit à votre organisme. Soyez conscients que vous pourrez ignorer un temps les signaux d’alerte envoyés par votre corps mais vous ne mentirez pas à votre inconscient qui vous fera comprendre tôt ou tard que vous n’êtes pas en accord avec votre essence et donc pas sur le bon chemin. Cela peut se traduire à terme par un un état de stress permanent ou une dépression.

Vous êtes également en situation d’abandon émotionnel si vous vous laissez aller à dépendre des autres en ce qui concerne votre sentiment de sécurité, votre estime et votre bonheur.

Enfin les addictions ( drogues, alcool, nourriture…) utilisées en excès pour vous évader, ne plus penser ou bien faire taire vos ressentis sont encore des manifestations de votre abandon émotionnel.

 

  • un abandon physique :

La négligence de votre corps est aussi à compter parmi les causes de la dépression car elle joue sur votre estime mais également sur votre équilibre biologique.

Vous êtes en état d’abandon physique si votre consommation d’aliments nocifs est excessive (junkfood, plats préparés), si vous vous hydratez mal, ne dormez pas suffisamment ou ne faites pas d’exercice.

 

Maintenant que vous avez la liste des principales causes de la dépression, prenez le temps de vous interroger sur votre propre situation et de réfléchir à des solutions pour sortir durablement de la dépression. J’insiste sur le fait de ne pas utiliser la facilité des « rafistolages » momentanés qui ne font que repousser le problème.

Cet article vous a-t-il permis d’identifier avec plus de précisions des causes de votre dépression que vous n’auriez pas soupçonnées ? Partagez vos commentaires.

 

 

 

 

There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *