Vivre à Paris

Continuons à vivre et sortons de la dépression !

Depuis quelques années, je suis parisienne. Si j’ai d’abord décidé de m’installer dans cette ville pour des raisons professionnelles, elle m’a rapidement séduite et mon cœur s’y est attaché. Pourquoi ?

Vivre à Paris

Vivre à Paris c’est évoluer dans un paysage à l’architecture majestueuse et porteuse d’histoire puis découvrir au hasard d’une flânerie, des ruelles au charme ineffable, des jardins bucoliques, des petits coins de paradis romantiques. Vivre à Paris, c’est profiter d’une scène culturelle capable de répondre à tous les goûts et à toutes les envies de découvertes. Vivre à Paris, c’est retrouver ses proches en début de soirée pour boire un verre en terrasse puis savourer les délices culinaires de ces restaurants de quartier que l’on affectionne tant. Vivre à Paris c’est côtoyer des personnes de tous horizons, de ses habitants si charismatiques aux touristes émerveillés en passant par les étudiants de passage venus s’imprégner de notre merveilleuse culture le temps de quelques mois.

Paris nous illumine, nous fascine, nous charme, nous anime, nous lie.

Alors cette soirée du 13 novembre, en apprenant les actes de barbarie qui ont frappé notre ville lumière, c’est une partie de moi qui s’est éteinte. Des monstres ont non seulement volé la vie d’innocents profitant des joies de l’existence avec la plus grande cruauté mais ils ont aussi piétiné nos valeurs, plongé des centaines de familles dans le désespoir et effrayé des millions de personnes.

En ce vendredi 13 novembre, journée mondiale de la gentillesse où je me souviens avoir gaiement tourné l’après-midi même une vidéo vous invitant à être gentil pour sortir durablement de la dépression et atteindre une vie d’équilibre et de bonheur…

Entre profonde douleur et élan de vie

Je le répète, nous naissons gentils et aimants envers nos semblables. La clé de notre bonheur réside dans les relations avec les autres : des relations faites d’amour, de bienveillance de partage et de solidarité.

Alors comment certains peuvent dévier à ce point de leur nature profonde pour devenir si haineux, violents, dénués de toute humanité ? Aucun évènement, aucune histoire personnelle, aucune croyance ne le permet.

Comme toute la France, je suis profondément meurtrie mais j’ai décidé de ne pas céder à la terreur. En réponse aux actes innommables de ces assassins qui ont si injustement pris les nôtres et déchirés nos cœurs, restons debout. Continuons à aimer, à parler de paix, à construire, à sourire et à offrir des motifs de joie. Continuons à vivre pleinement pour nous et en hommage à ceux qui nous ont quittés.

C’est dans ces moments tragiques que l’on réalise que notre vie ne tient qu’à un fil. C’est pourquoi je veux que vous l’honoriez en en soyant les acteurs et en devenant les modèles de ce que vous voulez pour ce monde.

Plus que jamais, je vous encourage à dire à vos proches combien vous les aimez, à être attentifs aux autres, à apporter votre aide aux personnes dans le besoin, à exprimer toute votre gratitude en retour à tous les bonheurs de la vie. Profitez de chaque seconde comme si c’était la dernière et agissez de manière à ne rien regretter.

Pour ma part, cela renforce mon souhait de me dédier à ma raison d’être, celle d’aider les autres. Je veux vous apporter mon soutien et vous épauler pour sortir durablement de la dépression et atteindre une vie de bonheur et d’équilibre. Je commence d’ailleurs très bientôt une formation en thérapie brève qui me donnera davantage d’outils pour y parvenir, j’ai hâte.

En attendant, je compte continuer à sourire à la vie et à répandre bonheur et positivité autour de moi.

There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *