comment aider un proche à traverser une dépression

Comment aider un proche à traverser une dépression ?

Même si ce site s’adresse d’abord aux personnes qui traversent une dépression, je sais que vous êtes également nombreux à assister, impuissants, à la dépression d’un proche. Bien que présents et plein de bonne volonté à son égard, vous vous sentez bien incapable de l’aider.

Comment aider un proche à traverser une dépression ?

Tout d’abord, sachez que les personnes comme vous sont précieuses. En période de dépression, il est essentiel d’être entouré de proches sur lesquels on puisse compter. Malgré tout, ne perdez jamais de vue que vous n’êtes pas un sauveur. Et quand bien même vous donneriez toute votre énergie pour épauler un proche sur le chemin de la guérison, l’essentiel du travail doit venir de lui. aider un proche à traverser une dépression

Votre proche souffre-t-il vraiment de dépression ?

Évaluez d’abord l’état de votre proche, souffre-t-il de dépression ou d’une déprime temporaire ? 

La dépression s’identifie par un certain nombre de symptômes qui perdurent dans le temps. Vous pourrez ainsi cerner la gravité la situation bien que cela ne vaille pas l’avis d’un médecin.

Quel comportement adopter pour aider un proche à traverser une dépression ?

Apportez-lui une écoute sincère

S’il exprime le besoin de se confier à vous, soyez là pour lui. Écoutez attentivement ses propos sans y porter de jugement. Il est fort possible que vous ayez du mal à comprendre ce qu’il ressent, c’est normal nous sommes tous différents et vous ne traversez pas une dépression. Ayez une écoute empathique mais ne prétendez pas être en mesure de vous mettre à sa place si ce n’est pas le cas. Le principal est  d’être à ses côtés dans les moments difficiles.

Passez du temps avec lui

Parce qu’il n’est pas toujours nécessaire de parler, de chercher à tout exprimer, rendez-vous disponible pour passer du temps ensemble sans but particulier. Votre proche a parfois seulement besoin de votre présence pour se sentir réconforté et en sécurité.

Proposez des activités

Votre proche ne doit pas s’isoler et se laisser aller à l’inactivité alors même une simple balade quotidienne a son importance. Sans être oppressant, proposez-lui régulièrement de se joindre à des activités. Le sport, même de façon modérée est un moyen efficace de combattre la dépression et à plusieurs, c’est toujours plus simple de se motiver !

Montrez-lui que vous croyez en lui

Le perte de confiance en soi est un des symptômes inhérent à la dépression. N’hésitez pas à dire régulièrement à votre proche que cette période est passagère et que vous croyez en lui pour la surmonter et guérir. Ayez des paroles positives sur son futur, rappelez-lui ses qualités, demandez-lui son avis et son aide (de façon modérée) sur les tâches qu’il sait si bien faire.

Planifiez avec lui

En période de dépression, on a bien souvent du mal à imaginer un futur et c’est très angoissant. Aidez votre proche à se projeter en planifiant ensemble sur une plus ou moins longue échéance des moments réjouissants (un week-end dépaysant) et des objectifs.

Aidez-le sans l’infantiliser

Facilitez-lui la vie en l’aidant dans les tâches qui lui semblent difficiles à gérer mais prenez garde de ne pas l’infantiliser sinon l’effet pourrait bien être inverse… Il ne se sentirait plus capable de rien et intensifierait son sentiment de dévalorisation. aider un proche à traverser une dépression

Soyez patient

Vous pouvez vous sentir frustrés car les progrès de votre proche vous semblent lents. Sachez que la dépression ne se guérit pas instantanément, il lui faudra au moins plusieurs mois pour la surmonter.

Restez zen

Ne prenez pas les propos de votre proche trop à cœur s’ils s’avèrent difficiles. L’irritabilité et la nervosité sont des manifestations communes de la dépression. L’amour et l’attachement de votre proche à votre égard n’en est pas pour autant pas altéré.

Soyez attentif et osez évoquer les idées de suicide

Portez attention à ses évolutions de comportement notamment vis à vis de sa motivation, son intérêt pour les activités, son isolement. Enfin, sachez aborder le sujet sensible du suicide. Enquérez-vous des pensées de votre proche sans y porter de jugement et évaluez la gravité de la situation. Soyez alerte à l’évocation d’un possible départ, de dons d’objets qui lui tiennent à cœur et si vous constatez une amélioration inattendue de son état : cela pourrait cacher une décision de passage à l’acte. Dans ce cas, faites immédiatement appel à un professionnel (médecin psychiatre, psychologue…) pour lui expliquer la situation.

Aidez-le à trouver une aide professionnelle

Il n’est pas toujours simple de faire la démarche de consulter. Signifiez bien à votre proche qu’il n’a pas à avoir honte de se sentir mal et proposez de le conduire chez un professionnel s’il le faut. S’il est réticent aux professionnels tels que les psys, proposez-lui déjà de prendre un rendez-vous chez son médecin généraliste. C’est quelqu’un qui a l’avantage de le connaître et pourra établir un premier diagnostic.

Délimitez votre zone d’action

Attention à ne pas vous laisser submerger par la situation, vous devez délimiter clairement votre zone d’action et repérer le moment où la dépression de votre proche peut avoir un effet néfaste sur votre bien-être. Vous pouvez également vous faire suivre pour extérioriser vos sentiments de votre côté si vous en ressentez le besoin, c’est essentiel pour préserver votre équilibre.

N’hésitez pas à demander de l’aide

Si la situation devient difficile à gérer, inquiétante, n’hésitez pas un seul instant à faire appel à une aide professionnelle extérieure qui saura comment intervenir.

Vous n’êtes pas seul à vouloir aider un proche à traverser une dépression alors partagez cet article, on vous en sera reconnaissant !

Si vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas à laisser vos commentaires.

There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *